top of page

Décès de Jean-Guy Talbot


En 2018, Jean-Guy Talbot a eu la gentillesse d'assister au dévoilement de l'œuvre d'art dédiée à Jean Béliveau à Québec. En reconnaissance, je lui avais offert une copie de mon livre sur son ami.


Jean-Guy Talbot, défenseur légendaire du Canadien de Montréal durant la glorieuse période des années 1950, est décédé aujourd'hui à l'âge de 91 ans. Il fut un maillon essentiel de l'équipe lors de ses cinq conquêtes consécutives de la Coupe Stanley entre 1956 et 1960, et a remporté ce prestigieux trophée à sept reprises au total. Tout au long de sa carrière dans la LNH, qui s'est achevée en 1970-1971, Talbot a accumulé 285 points, dont 43 buts, ainsi que 30 points en 150 matchs éliminatoires.


Il a pris sa retraite la même année que Jean Béliveau, avec qui il avait déjà eu des contacts bien avant leurs années avec le Tricolore.


Il a fait équipe avec Jean Béliveau dès le 7 janvier 1953, avec les As de Québec de la Ligue senior du Québec, après avoir été suspendu pendant un an par l’Association de Hockey Amateur du Québec pour avoir infligé un coup de hockey à la tête d'un adversaire.


Originaire de Cap-de-la-Madeleine en Mauricie, cet athlète joue toute la saison suivante (1953-54) avec les As, puis dispute trois matchs avec le Canadien de Montréal et le reste de la saison 1954-55 avec les Cataractes de Shawinigan Falls. Il s'agit de son dernier passage dans les ligues mineures. Il joue par la suite un total de 1303 matchs dans la LNH avec les équipes de Montréal, St-Louis, Minnesota et Buffalo, entre 1955 et 1971.


Je me souviens de lui comme étant une personne gentille et généreuse. Mes sincères condoléances à sa famille.



10 vues0 commentaire

Comments


bottom of page